Les nominations sur l’étiquette :

Nom de l'aliment

Il représente le nom du produit et correspond, en premier lieu, à des dictats d’origine communautaire ou nationale ; en l’absence de telles dispositions, il peut s’agir de la dénomination traditionnelle consacrée par les coutumes et pratiques en rapport avec le marché auquel le produit est destiné (par exemple, Nougat, Pesto, etc.). S’il n’existe même pas de nom traditionnel, le nom peut être représenté par une description du produit lui-même (par exemple, crème à tartiner aux noisettes, gâteau au chocolat, etc.).

La dénomination doit être accompagnée de l’état physique du produit ou du traitement spécifique qu’il a subi (par exemple « en poudre », « recongelé », « lyophilisé », « surgelé », « concentré », « fumé »).

Dans le cas des produits congelés avant la vente et vendus décongelés, la mention « décongelés » doit figurer à côté du nom du produit.

ingrédient sur une étiquette alimentaire

Les ingrédients

Voici la liste de toutes les substances utilisées dans la préparation des aliments, classées par ordre décroissant en fonction de leur poids au moment de l’utilisation. Si un ingrédient est également composé d’ingrédients (ingrédient composé), il est nécessaire que les ingrédients qui le composent soient également énumérés.

Prenons l’exemple d’un croissant farci de confiture : la confiture est un ingrédient composé. La liste des ingrédients sera alors la suivante :

Ingrédients : Farine de blé, beurre, sucre, œufs, confiture d’abricots (sucre, purée d’abricots 20%, pectine), arômes.

Il convient de noter qu’un pourcentage de purée d’abricots a été indiqué ci-dessous ; ceci est dû au fait qu’il est nécessaire d’indiquer, à des fins de transparence pour le consommateur, la quantité réelle de fruits utilisée (pendant la préparation) pour qualifier le produit de « croissant aux abricots ». Cette indication doit nécessairement être incluse lorsqu’il est fait référence à l’abricot dans le nom de l’aliment ou lorsqu’il y a des photographies, dessins, etc. menant à l’abricot. Pour certaines denrées alimentaires, l’application du pourcentage est fixée par la loi, par exemple pour les pâtes aux œufs, un minimum de 200 g d’œufs pour 1 kg de semoule est exigé.

Les ingrédients indiqués dans l’exemple ci-dessus, en caractères gras, sont désignés sous le nom d' »allergènes ». Les allergènes sont des substances qui, en cas d’ingestion, peuvent provoquer des allergies et des intolérances chez les consommateurs, ce qui représente un grave danger pour les personnes souffrant de ces maladies.

 

Dans la liste des ingrédients, ils doivent être mis en évidence dans une police de caractères différente des autres ingrédients en termes de taille, de style ou de couleur, afin qu’ils puissent être affichés rapidement. Les produits en vrac doivent également être étiquetés avec une indication de la présence d’allergènes, qui sera également indiquée sur les produits administrés dans les restaurants, cantines, bars, etc.

Listes des allergènes

  • Céréales contenant du gluten : blé, seigle, orge, avoine, avoine, épeautre.
  • Crustacés et produits dérivés
  • Oeufs et ovoproduits
  • Poissons et produits de la pêche
  • Arachides et produits à base d’arachides
  • Soja et produits à base de soja
  • Lait et produits laitiers
  • Fruits à coque : amandes, noisettes, noix de Grenoble, noix de cajou, noix de cajou, pacanes, noix du Brésil, pistaches, noix de macadamia et leurs produits.
  • Céleri et produits à base de céleri
  • Moutarde et produits à base de moutarde
  • Graines de sésame et produits à base de graines de sésame
  • Dioxyde de soufre et sulfites
  • Lupins et produits à base de lupins
  • Mollusques et produits dérivés